Description

L’intelligence artificielle (IA) entendue au sens large est au coeur d’une révolution à la fois scientifique, technologique et sociétale. Elle consiste à déployer à de grandes échelles des algorithmes qui apprennent à simuler certaines fonctions cognitives, et ambitionne parfois de remplacer l’humain dans de nombreuses tâches nécessitant des fonctions cognitives supérieures (langage, perception, action, décision, etc). A quel point l’IA apporte-t-elle des modèles valides pour l’étude de la cognition et de l’apprentissage? En quoi les données des sciences cognitives peuvent-elles inspirer de nouveaux algorithmes? En quoi les algorithmes qui remplacent l’humain sont-ils fiables? Quelles conséquences pour l’imbrication de l’humain et de la machine dans la société de demain? L’objectif de cette conférence est d’examiner plus en détail les liens entre IA et cognition: elle réunira des acteurs à la pointe de leur domaine en apprentissage machine et en sciences cognitives à la fois dans leurs aspects recherche fondamentale et appliquée.

 

Elle se déroule en trois temps.

 

La partie scientifique se concentre sur le langage, l’un des enjeux clefs de l’IA actuelle, et examine la manière dont les recherches sur le développement du langage chez l’enfant interagissent avec les recherches sur l’apprentissage automatique du langage.

 

La partie orientée vers les applications industrielle abordera trois thèmes dans des tables rondes réunissant chercheurs, grand groupes et PMEs. Le premier thème portera sur le développement et l’utilisation d’agents conversationnels (panel “chatbots”). Le second portera sur les interactions entre l’étude de l’apprentissage humain et le développement d’agent ou de jeux éducatifs (panel “éducation”). Le dernier, sur les aspects neuroscientifiques de l’apprentissage, notamment, autour des problématiques des interfaces cerveau-machine (panel “brain training & interfaces”).

 

Enfin la conférence se terminera par un débat ouvert au grand public et interactif. En s’appuyant sur les conclusions des deux premières parties, le débat, qui réunira des personnalités du monde scientifique, du monde industriel et du monde politique abordera les enjeux majeurs pour la société.

 Ce groupe de travail est en partie financé par le programme "New Ideas in Linguistics", IEC, ENS.
Logo_IEC.png Logo_DEC_ENS.png
Personnes connectées : 1